ItinérairesSortiesActuForumsPhotosConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Matériel > gravel : config vélo

gravel : config vélo


Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
O
olivm73
[1 post] - Le 30/04/2024 21:36

Bonjour,
Juste un partage de mes tâtonnements autour de la configuration de mon ‘gravel’.

Ce que je souhaite faire avec : petites routes de montagne, liaisons sur pistes voire sentiers. Les routes droites et plates ce n’est pas pour moi ;-)
Zone : Tarentaise / Beaufortain / Val d’Aoste / Bauges / Avant-pays…

Je ne voulais pas faire doublon avec mon VTT all mountain, d'où le choix initial d'un cintre 'tordu' type 'gravel' et une transmission double plateau.
Après une saison, déception à cause du comportement sur piste : trop secoué, pas serein du tout 😭 j'ai fini par ne plus l'utiliser que pour aller au travail.

Principal reproche : le cintre propose plusieurs positions (4 je crois), mais seule les mains à fond en avant permettent d'avoir toute la puissance de freinage. En descente raide on se retrouve 'cul-par-dessus-tête' ; très aérodynamique, mais hors route c'est surtout très inconfortable, à cause du poids du corps qui repose trop sur les bras - au lieu des jambes. Et bien instable (risque de passer devant).

Ce printemps j'ai tenté des modifs : 
1. cintre droit
2. transmission VTT (qui 'tire' beaucoup plus court).
Et c'est la révélation, pour moi !!
Voilà le vélo dont je rêvais : pour passer presque partout, mais en roulant tellement mieux sur enrobé qu'un VTT. Et dans un certain confort.

En détail, par ordre d’importance selon moi :

1. Cintre droit (avec leviers de freins de VTT) :
- meilleure position sur chemin : les mains plus hautes et plus près -> le poids du corps reste davantage sur les pieds => on se fait vraiment moins secouer !!
- contrôle de la direction : sans comparaison avec cintre route
- sur route je n'ai pas l'air d'un coureur, mais le nez en l'air je vois le paysage, moi 😉 Mauvaise pénétration dans l'air ; comme ça en descente j'ai moins besoin de freiner, et en montée à 10 km/h... je m'en moque. Sur le plat face au vent ? Ah bah là je ne ferai pas le malin (déjà, c'est que je me serai perdu 😆 ).

2. Transmission :
- 34 x 10-48 : en descente sur route, je mouline dans le vide, mais je m'en moque ! 60 km/h en short ça ne me fait pas rêver. Par contre ça grimpe aux arbres 🙂
- en mono plateau : poids, simplicité d'usage et d'entretien.
Remarque sur le dérailleur (forcément VTT, pour une grosse cassette) : le frein de chape (Shadow chez Shimano) me semble indispensable hors route sur cadre rigide ! Sous peine de tronçonner rapidement la base droite 😨
→ Je trouve que les transmissions ‘gravel’ tirent bien trop long, ce qui cantonne la pratique aux terrains très roulants, à pourcentage modéré (à moins d’avoir de gros cuissots : pas comme moi).

J'ai choisi un pédalier VTT !
- car l'offre en mono plateau spécial gravel ne propose que des plateaux beaucoup trop grands pour moi (difficile de descendre sous 40 dents)
- mini-problème : la longueur de l'axe fait 6mm de plus que sur un pédalier de route. J'ai simplement ajouté 3 entretoises de 2mm (côté G) pour éviter que le plateau ne se balade de droite à gauche ; aussi simple.
- j'ai choisi un système 'direct mount', ce qui permet un choix de dentures bien plus large (pas de limite en petits diamètres). Bonus : assez rapide de changer le plateau, pour des régions moins accidentées par ex.
- en plus, ça revient moins cher.

3. Pneus :
- tubeless 40mm Hutchinson Touareg (vénérable marque française) .
- Je gonfle à 1,5 derrière, 1,3 devant
- tout confort mais bien roulant, sur enrobé (venant du VTT)
- amortissement et accroche étonnants (bonne gomme), même sur chemin en vraie descente
- Usure un peu rapide à l'arrière (seuls les campons centraux s'émoussent ; sur chemin les crampons latéraux jouent toujours leur rôle). 

Bilan : un vélo à vraiment tout faire, et bien, selon mes critères.
Et vous ?

A
Angstrom
[31 posts] - Le 27/05/2024 16:38

Super intéressant. Merci du partage.

Figure-toi que mon "gravel"; c'est mon VTT de 1992. Evidemment, on ne peut plus appeler ça un VTT avec l'évolution qu'il y a eu en plus de 30 ans. Mais au final, je faisais du gravel en 1992 (alors qu'on appelait ça de la rando VTT) et je continue de faire du gravel avec en 2024!!
Alors je ne vais pas prétendre qu'il est au niveau de ce qui se fait aujourd'hui. MAIS:
1) j'ai un développement très polyvalent 48-38-24 x 13-34 qui me permet, non seulement de grimper aux arbres, mais encore plus utile, de passer des passages à 20% chargé avec 25 kg de bagages en voyage à vélo! Je susi monté en XT à l'AR et en Deore LX d'époque à l'avant.
2) j'ai un cintre "théoriquement droit" mais qui ne l'est pas tout à fait. Il a un backsweep de 15°, si je me souviens bien, qui m'a retiré les picotements que je récoltais avec le cintre "réellement droit" d'origine, sur des longues sorties. Il est top car il a aussi des autres positions notamment une qui permet d'être (un peu plus) aérodynamique. J'apprécie face à la tram' de chez moi. C'est un Ergotec Ahs Basic Sport.
3) j'ai des attaches pour PB quand je pars en mode sacochard pour le voyage à vélo. J'ai fait braser par Fabien Bonnet des Cycles Cattin à Grenoble des attaches costaud sur fourche pour PB surbaissé ou cages bikepacking car mon spad est en acier Reynolds 531.

Evidemment, quand j'ai vu les gravel arriver avec leurs cintres recourbés, j'ai pensé: "cool, je pourrais upgrader mon antiquité pour le moderniser". Que nenni, 1) ça coûte un bras. 2) et surtout, il n'y a pas de raison de le faire.
Je dois aussi dire que j'ai viré les cantis pour des V-Brake Deore , infiniment plus performants. Mais c'est sûr, ça ne vaut pas des bons disques.
Il y a le pb des roues en 26". Dur de trouver de bonnes jantes de ce format. Mais j'ai vérifié, des jantes de 27,5" passent. Si seulement j'en trouve pour freins à patins. Pour le moment je trouve encore les pneus dont j'ai besoin.

Tout ça pour dire que je suis 100% raccord avec ton approche. Si je devais me retrouver sans mon vélo actuel, je ferais comme toi.

Connectez-vous pour poster
Pour soutenir RideOut, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service
REFUSER
ACCEPTER